Dix conseils pour créer une newsletter efficace, Pic Digital
Campagnes e-mailing

Comment créer une newsletter efficace ?

8 juin 2021

La newsletter est un outil indispensable pour implémenter votre stratégie d’Inbound Marketing car elle contribue à une approche centrée client qui attire les consommateurs en créant du contenu ciblé, qualitatif et personnalisé. Comment en faire un outil efficace de votre stratégie de communication et non pas un énième spam dans la boîte mail de vos contacts ? Suivez notre guide.

La newsletter : un outil précieux pour votre stratégie d’Inbound Marketing

En principe, un internaute choisit de s’inscrire à une newsletter et peut décider de se désinscrire à tout moment. C’est donc un « acte volontaire » de sa part de vouloir en savoir plus sur votre marque, produit ou service. L’e-mailing représente donc une chance inouïe de partager des informations avec votre audience. 

L’e-mailing, une question de timing

Réussir une newsletter est aussi une question de timing, Pic Digital

Attention : la newsletter ne doit pas être un poids supplémentaire dans votre production de contenus. Faites en sorte qu’elle réponde à un besoin précis dans le cadre de votre stratégie de communication : que voulez-vous faire savoir à vos clients par ce canal privilégié?

L’atout majeur d’une newsletter est qu’elle permet à vos clients de se souvenir de vous à tout moment et les encourage à revenir sur votre site. Une newsletter permet aussi de devenir une référence et une marque présente dans l’esprit des consommateurs. En effet, elle vous donne la possibilité de montrer votre savoir-faire et votre expertise et bâtir ainsi votre crédibilité. 

De plus, si votre mail arrive pile au moment où vos clients ont besoin de vos services ou produits, vous êtes sûrs de maximiser vos chances de conversion.

Un outil privilégié pour le lead nurturing

Le newsletter est un outil de lead nurturing, Pic Digital

Comme déjà évoqué, lorsqu’un contact s’inscrit à votre newsletter, il est probable qu’il apprécie déjà vos produits et/ou services. Il serait dommage de le laisser filer dans la nature ! Que votre prospect soit à la recherche d’informations pour sa veille, ou qu’il souhaite répondre à ses problématiques d’achat en consultant vos produits et services, il est indispensable de continuer à le convaincre… C’est le principe de base du « lead nurturing ».

L’enjeu pour vous consiste à récolter plus d’informations: pour l’instant vous ne connaissez de lui/elle que son nom, prénom et l’adresse email. Pour cela,  n’hésitez pas à lui envoyer un premier email avec des contenus de qualité et adaptés à son niveau de maturité. Ainsi, vous pourrez tracker son activité sur ce premier “email de bienvenue”, et lui adresser par la suite des contenus plus ciblés et adaptés à ses attentes.

Nos 10 conseils pour réussir votre newsletter : 

1. A quelle fréquence diffuser votre newsletter ?

Il n’y a pas de règles fixes sur ce point : pas besoin d’en envoyer une par semaine. Tout dépend de votre besoin final : déterminez sa fréquence d’envoi en fonction de votre activité, de sa saisonnalité et de vos objectifs, (par exemple : booster la fréquentation de votre site, fidéliser vos clients, impulser des achats lors des promotions/soldes, améliorer le taux de conversion d’un site eCommerce…)

2. Soignez l’objet du message

Pensez à soigner l'objet du message de votre Newsletter

Vous avez peut-être déjà reçu un e-mailing ayant comme objet : « Newsletter de mars ». Est-ce que cet objet vous évoque quelque chose ? Avez-vous ouvert ce mail ? La réponse est : non. Et cela est normal : l’objet est le principal facteur d’ouverture de l’email, intervenant à plus de 70% sur celui-ci.

L’objet doit être court et décrire de façon factuelle le contenu de votre email tout en donnant envie de l’ouvrir. Il est important de rester honnête : un lecteur déçu une fois n’ouvrira probablement plus votre newsletter, voire il essayera de se désinscrire. 

Enfin, si possible, personnalisez l’objet par destinataire, cela retendra plus facilement l’attention de votre contact. 

3. Personnalisez l’expéditeur et le sender email de votre message

L’email est un moyen efficace de communiquer d’une personne à une autre. Il est donc important de personnaliser tous les champs y compris l’expéditeur et le sender. En effet, on ouvre plus facilement un mail qui vient de Caroline de Pic Digital, et de l’adresse correspondante qu’un message venant d’une entreprise X et d’un contact@entreprise.fr.

4. Pensez au préheader

Le préheader vous permet de faire passer des messages qui ne peuvent pas être inclus dans l’objet. C’est donc un outil précieux, d’autant plus que dans certains logiciels de messagerie, surtout mobile, le préheader apparait avant même que le contact n’ouvre le message.

5. Privilégiez le texte sans oublier les images

N’oubliez pas que certains navigateurs n’affichent pas spontanément les images. Ce serait dommage de perdre des lecteurs pour cette raison, alors pensez à intégrer à minima 50% de textes dans vos messages.

Ceci dit, les images sont évidemment très importantes et permettent une meilleure assimilation de votre message. N’hésitez pas à insérer de visuels de qualité dans votre newsletter.

6. Que doit contenir le texte de votre newsletter ?

Essayez de proposer un contenu intéressant, unique, et cohérent avec  les besoins de votre cible. Votre newsletter doit susciter la curiosité de vos abonnés dès l’objet de l’email pour qu’ils poursuivent leur lecture et surtout pour qu’ils vous restent fidèles. Pour cela, pensez à vos buyer personas : quels sont leurs centres d’intérêts, leurs motivations, quel ton utilisez-vous pour vous adresser à eux ? etc..

Pensez évidemment à inclure dans votre newsletter des réductions ou autres avantages que vos abonnés apprécieront. Aussi, n’oubliez pas d’inclure des liens pertinents, redirigeant vers votre blog, votre e-boutique ou votre site web.

Enfin, n’oubliez pas les prérequis pour chaque texte que vous envoyez : orthographe et syntaxe irréprochables.

7. Ne révélez pas tout

La newsletter sert aussi de « pont » vers votre site Internet ou un formulaire… Si vous avez une quantité de texte conséquent, utilisez plutôt des extraits avec un lien renvoyant vers la version complète en ligne. Vous serez sûrs que les contacts qui cliqueront pour en savoir plus seront vraiment intéressés par votre contenu.

8. Signez vos emails et insérez votre contact

Pensez à signer et à mettre vos coordonnées en bas de chacune de vos newsletter. Cela rassurera vos contact qui pourront, si besoin, vous contacter directement. Evitez à tout prix d’utiliser le no-reply !

9. N’oubliez pas de faire des tests avant l’envoi !

Pensez à faire des tests avant d'envoyer votre newsletter, Pic Digital

Rien de pire que de s’apercevoir d’avoir envoyé la mauvaise version à des milliers de contacts ! Heureusement, la plupart des logiciels d’envoi de mail permettent de faire des test. N’hésitez pas à envoyer des tests à vos collègues avant de sauter le pas.

Aussi, il est possible de faire de l’A/B testing, c’est-à-dire d’envoyer à deux échantillons de contacts deux versions d’un même message avec une variation dans l’un deux pour en déterminer l’impact. Ainsi, vous saurez la quelle des deux versions obtient le meilleur résultat !

10. Evaluez la performance de votre newsletter

La plupart des logiciels d’envoi de mails proposent des rapports de performance liés à chaque campagne. Grâce à ces rapports, vous trouverez les statistiques sur les interactions des internautes avec vos emails, comme les ouvertures et les clics. Vous trouverez également des informations sur les désinscriptions, les mails non reçus et surtout les mails classés comme spam.

Vous souhaitez être accompagné-e dans votre projet de site e-commerce ?

L’agence web PIC DIGITAL vous conseille. Contactez PIC DIGITAL au 09 70 40 88 64 ou cliquez ici